Le maté, un concurrent du café

Le café, qu'est-ce qu'on aime ça ! Déjà, c'est souvent associé à un moment de détente, de plaisir ou de partage, et puis, c'est bon, tout simplement. Mais d'une part, et on le sait bien, ce n'est pas idéal pour la santé, et puis, en plus, il est difficile de trouver du café produit éthiquement. Aujourd'hui, plus besoin de se poser la question, nous avons trouvé un substitut au café absolument formidable. Laissez-nous vous présenter le maté.

Un substitut au café bon pour la santé, vous dites ?

Eh oui, bien que la yerba maté, communément appelé le maté, soit riche en caféine, elle est aussi bourrée en de nombreux composants chimiques et nutriments qui viennent totalement retourner la balance.

Par exemple, alors que la caféine est réputée pour augmenter le stress et créer des insomnies chez ses consommateurs, le maté, lui, grâce à ses nombreux minéraux, vitamines, acides aminés, antioxydants et polyphénols, a plutôt tendance à réduire ces effets secondaires néfastes.

Tout aussi bon pour la concentration

Certains utiliseraient l'excuse de la concentration au travail, indisponible sans une bonne tasse de café toutes les demi-heures. Mais ce sont ces mêmes composants chimiques cités plus haut, en plus de la caféine, qui apportent une certaine clarté d'esprit et une énergie encore plus importante que celle procurée par le café, encore une fois sans les effets secondaires associés à ce dernier, comme des maux de tête ou des brûlures d'estomac.

Troquez vos rides contre une cure de jeunesse

Et là où le maté fait probablement toute la différence, c'est qu'il est rempli d'anti-oxydants. Alors que le café a tendance à faire vieillir la peau et noircir les dents, le maté, lui, vous rajeuni de l'intérieur. Quand à la couleur des dents, nous n'avons pour l'instant recensé aucun consommateur se métamorphosant en Hulk. Vous pouvez donc consommer votre maté en toute tranquillité !

Un petit plus spirituel pour les croyants

Mais alors, pourquoi n'en avons-nous pas entendu parler avant ? Eh bien tout simplement car la yerba maté est issue des feuilles de l’Ilex Paraguariensis, arbre qui ne pousse que dans la région sub-tropical de l'Amérique du Sud. Elle était, et est toujours dans certaines régions, consommée comme une boisson sacrée, issue directement des entrailles de la Pachamama, communément appelée Mère Nature en français. Il a donc fallu un certain temps pour que cette plante sacrée traverse l'Atlantique pour arriver dans nos contrées...